• abalabee

The / Le Plateau

Français / English

Image by/par B.A. Lavoie

Le plateau


Il y a quelques semaines, je pensais que mes efforts ne servaient à rien. Depuis que je me suis remise à courir (il y a 18 mois), j’ai atteint des objectifs, j’en visais un nouveau et puis, au lieu de m’améliorer, je stagnais. Pire encore, j’avais l’impression de perdre l’endurance pour courir (même à mon rythme lent).


Ce lundi-là, mon cerveau trouvait des dizaines d’excuses pour ne pas sortir : vaisselle, lessive, douleurs articulaires, fatigue, corrections… toutes les raisons étaient bonnes — sauf peut-être la vaisselle — et j’allais abandonner. J’étais sur le point de mettre des vêtements de travail au lieu d’un short et d’un t-shirt. De plus, alors que j’attachais mes chaussures de course, mon cerveau débattait avec mon corps, essayant de convaincre mes muscles qu’il ne servait à rien de continuer la folie de l’entraînement. J’ai rejeté toutes les suggestions, j’ai saisi ma casquette et mes clés et je suis parti. J’ai fait un marché avec mon cerveau : si mon corps devenait fatigué, je m’arrêterais plus souvent. Ce ne fut pas le cas. En fait, pour la première fois depuis des semaines, j’ai couru plus longtemps entre les pauses. J’avais conquis le plateau.


Sur le trajet du retour, j’ai planifié ce blogue. La course à pied est la métaphore de tous les obstacles auxquels je suis confrontée dans la vie. Je pensais au nombre de fois où j’ai senti que mes efforts d’écriture n’allaient nulle part. Je pensais au nombre de fois où personne n’a réagi à mes publications sur les réseaux sociaux. Cependant, j’ai persisté et j’ai finalement reçu des commentaires au sujet de mon prochain roman, j’ai gagné de nouveaux adeptes, j’ai contacté de nouveaux lecteurs.


Lorsque vous êtes un auteur auto-publié, vous voyez en temps réel (en plus ou moins 24 heures) le nombre de livres vendus, le nombre de pages lues. Chaque petit point sur les graphiques soulève mon cœur, non pas à cause de l’argent, mais parce que j’apporte un peu de joie aux gens qui lisent mes histoires. Mes efforts ne sont pas vains. Le plateau est peut-être vaste, mais je continue à marcher jusqu’à ce que j’atteigne la prochaine ascension.



Si vous avez des questions...

Envoyez-moi un courriel.


À la semaine prochaine !


 

Nouvelle gratuite et exclusive afin d'explorer l'univers des Ancilians. Vous découvriez l'aventure tropicale d'Améthyste, Ambroise et Liana lors d'un séjour en Ingébas.

- Cliquez ici-

Après avoir cliqué, il vous suffira de me dire dans quel courriel vous voulez recevoir le lien.


Si vous désirez que je vous aide à développer un concept, c’est avec plaisir que je vous accompagnerai dans un processus de création ou d’innovation (suivez les liens pour en savoir plus et me contacter).

PSST! Si vous désirez en lire plus, vous trouverez la première trilogie de L’Enfant-Gardien sur

amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk


Loudna and the Strings of Time: War of Taar sortira en anglais en juillet 2022.

Bonne semaine!

 

The Plateau


A couple of weeks ago, I thought my efforts added to nothing. I have been running for the past 18 months, I reach goals, I was aiming for a new one and then, instead of improving, I was stagnating, worst, I felt as if I was losing the stamina to run (even at my slow pace)


That Monday, my brain was finding dozens of excuses for staying in: dishes, laundry, sore joints, tiredness, editing … any reason was a good one – except maybe dishes – and I was about to give in. I was about to put working clothes on instead of shorts and t-shirt. Still, as I was tying my running shoes, my brain was debating with my body, trying to convince my muscles that there was no point in continuing this training madness. I pushed all the nagging away, grabbed my cap and my keys and left. I made a deal with my brain: if my body were tired, I could stop more often. I didn’t. In fact, for the first time in weeks, I ran longer between breaks. I had conquered the plateau.


As I was running back home, I planned this blog. Running is the metaphor for all the obstacles I face in life. I was thinking of all the times I felt my efforts were taking my writing nowhere. I was thinking of all the times I posted on social media and nothing happened. Yet I kept going and I received feedback from my next novel, I gained new followers, I reached out to new readers.


When you’re a self-published author, you see in real time (give or take 24 hours) the number of books sold, the number of pages read. Every little dot on the graphs lifts my heart, not because of the money, but because I bring a little bit of joy to the people who read my stories. My efforts are not in vain. The plateau might be vast, but I just keep walking until I reach the next ascent.


If you have a question...

send me an email


See you next week!


 

Free and exclusive short story to begin your exploration of the universe of the Ancilians. Discover the tropical adventure of Amethyste, Ambroise and Liana on Ingebas.

-Click here-

Once you have clicked, all you need to do is tell me where to send the link.

If you want me to help you develop a concept, I will be happy to accompany you in a creative or innovative process (follow the links to find out more and get in touch).


PSST! Si If you want to read more, find the first trilogy of L’Enfant-Gardien (French Edition) on

amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk


My first English novel: Loudna and the Strings of Time: War of Taar is coming in 2022


Have a great week!


#lenfantgardien #loudna #autoédition #selfpublication #creativeprocess #processuscréatifs #ancilians #quantumfiction #fictionquantique #abalabee #sciencefiction #fantasy #SFFF #flashfiction #microfiction #dystopian


3 views0 comments

Recent Posts

See All