top of page

Trip to Cairo / Visite au Caire

Updated: Mar 20, 2023

mage by Stefan Keller from Pixabay

Visite au Caire

Une nouvelle par A.B. Alabee


Jérôme n’a pas dit un mot pendant que nous attendions l’avion. Il marchait de long en large en lançant des regards furtifs vers le tarmac. Mon frère aîné était inquiet. Moi, je contenais à peine ma mauvaise humeur. À cause de ce voyage, j’ai dû quitter tous mes amis de l’école avant les vacances d’été. Jérôme s’est finalement assis à côté de moi. Ouvrant son sac à dos, il a sorti la lettre de nos parents pour la lire une millième fois. Il ne comprenait pas pourquoi ils voulaient que nous allions au Caire, et moi non plus. Nous ne les avions jamais rejoints sur un site archéologique auparavant. Un certain professeur Solomon devait nous accompagner, mais, alors qu’on annonçait notre vol, il n’était toujours pas arrivé à la barrière.


Nous avons embarqué. Je savais que même si Jérôme s’inquiétait, il dormirait pendant toute la durée du voyage. Ce ne serait pas mon cas. Le roman policier était caché dans la pochette du siège devant moi, mais au lieu d’entrer dans le monde de l’inspecteur Dalgleish, mon esprit a dérivé vers le professeur Solomon. Alors que je commençais à imaginer l’apparence du professeur Solomon, le dernier passager s’est finalement engagé dans l’allée étroite puis il s’est installé à côté de moi. Le vieil homme ressemblant à Einstein semblait perdu dans ses pensées.


Au début, il n’a rien dit, puis il a parlé à une personne inexistante :

— Non ma chérie, tu ne peux pas t’asseoir à côté de moi, la jeune fille était là avant toi.

Je me suis penché plus près de Jérôme qui m’a repoussé avec un grognement agacé. L’homme a alors regardé son ami invisible soi-disant debout dans l’allée :

— Voilà, tu lui as fait peur. Ne me dis pas que c’est inconfortable, tu es morte ! Tu te plains, tu te plains, c’est tout ce que tu sais faire !

Il s’est retourné vers moi en fixant ses yeux bleu pâle dans les miens avant de continuer.

— Pardonnez la princesse, jeune fille, elle pense qu’elle est toujours en vie. Je suis le professeur Solomon. Vous devez être Cassandra.


Scrutant l’espace où devait se trouver son invisible et défunte amie, j’ai hoché la tête lentement. Jérôme a choisi d’ignorer le comportement fou du vieil homme et s’est détourné pour s’installer sur son oreiller. À mon grand soulagement, le professeur Solomon a cessé de s’intéresser à moi et à son fantôme. Il a fermé les yeux. Ses mains ont serré les accoudoirs si fort que ses jointures sont devenues blanches. Il a retenu son souffle jusqu’à ce que l’avion ait décollé.


Dès que le panneau de la ceinture de sécurité s’est éteint, il s’est précipité dans l’allée. J’aurais préféré qu’il n’ait pas quitté sa place, car c’est à ce moment-là que la forme rougeoyante d’une princesse égyptienne est apparue sur le siège à côté de moi. Puisque je pensais que je rêvais, je me suis frotté les yeux. La princesse était à peine plus âgée que moi et de jolies tresses noires encadraient son visage. Les épais traits de khôl rendaient son regard sombre encore plus profond. Son sourire rayonnant n’a pas réussi à me rassurer et, alors qu’elle a saisi mon poignet de sa main osseuse, un frisson glacé a parcouru mon dos.


— Maintenant, ma chère, tu vas m’aider à rentrer chez moi.

— Mais… mais je ne pourrai pas faire ça !

— Oh, oui, tu le peux ! Je n’ai pas le droit de mettre les pieds sur ma terre en tant que fantôme, tu seras mon réceptacle vivant.

À Suivre


Vous trouverez la suite dans le recueil d'histoires ancilianes, an livrel grtuit pour mes abonnés

 

Nouvelle gratuite et exclusive afin d'explorer l'univers des Ancilians. Vous découvriez l'aventure tropicale d'Améthyste, Ambroise et Liana lors d'un séjour en Ingébas.

Après avoir cliqué, il vous suffira de me dire dans quel courriel vous voulez recevoir le lien.

Si vous désirez que je vous aide à développer un concept, c’est avec plaisir que je vous accompagnerai dans un processus de création ou d’innovation (suivez les liens pour en savoir plus et me contacter).

PSST! Si vous désirez en lire plus, vous trouverez la première trilogie de L’Enfant-Gardien sur

Loudna and the Strings of Time: War of Taar sortira en anglais en juillet 2022.

Bonne semaine!

 

A trip to Cairo


A short story by A.B. Alabee


Pacing and glancing out of the window at the busy tarmac, Jerome didn’t say a word while we were waiting for the plane. My older brother was worried. Me, I was in a bad mood. I had to leave all my school friends before the summer holidays because of this trip. Jerome finally sat next to me and pulled our parent’s letter from his backpack to read it for the thousandth time. He couldn’t understand why they wanted us to go to Cairo, nor could I. We had never joined them on an archaeological site before. A certain Professor Solomon was supposed to travel with us but, as our flight was called, he had not arrived at the gate.


We boarded. I knew that although Jerome was worried, he would sleep the whole trip. I wouldn’t. The detective novel was tucked in the pocket in front of me, but instead of entering the world of Inspector Dalgleish, my mind drifted to Professor Solomon. As I began imagining what professor Solomon would look like, the last passenger finally walked down the narrow aisle and settled beside me. The old man resembling Einstein seemed lost in his thoughts.


At first, he didn’t say anything, then he spoke to an imaginary person:

‘No dear, you can’t sit next to me, the young lady was here before you.’


I leaned closer to Jerome who pushed me back with a grunt. The man looked at his invisible friend supposedly standing in the aisle:

‘There you go, you scared her. Don’t tell me it’s uncomfortable, you’re dead! Complain, complain, that’s all you do!’


He turned back to me; his pale blue eyes locked into mine as he continued:

‘Forgive the princess, young lady, she thinks she’s still alive. I am Professor Solomon. You must be Cassandra.’


I looked toward his dead invisible friend then nodded slowly. Jerome barely glanced at the mad old man and settled on his pillow. To my relief, Professor Solomon quickly forgot about me and his ghost. He tightly closed his eyes. His hands clenched the armrests so hard, his knuckles whitened. He held his breath until the plane had taken off.


As soon as the seatbelt sign was turned off, he rushed down the aisle. I wish he had not because that is when the glowing shape of an Egyptian princess appeared in the seat next to mine. Thinking I was dreaming I rubbed my eyes. The princess was barely older than me and wore gorgeous black braids. The thick kohl lines were increasing the depth of her dark gaze. Her beaming smile failed to reassure me and, as her bony hand gripped my wrist, a cold shiver ran down my spine.


‘Now dear, you will help me to go home.’

‘But, but I can’t!’

‘Oh, yes, you can! I’m not allowed to set foot on my land as a ghost, you will be my living container.’

TBC

The rest will be published in the anthology of Ancilian's stories, a free ebook for my subscribers!

 

Free and exclusive short story to begin your exploration of the universe of the Ancilians. Discover the tropical adventure of Amethyste, Ambroise and Liana on Ingebas.

Once you have clicked, all you need to do is tell me where to send the link.


If you want me to help you develop a concept, I will be happy to accompany you in a creative or innovative process (follow the links to find out more and get in touch).


PSST! Si If you want to read more, find the first trilogy of L’Enfant-Gardien (French Edition) on


My first English novel: Loudna and the Strings of Time: War of Taar is coming in 2022

Have a great week!


mage by Stefan Keller from Pixabay

Image by Zorro4 from Pixabay



10 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page