• abalabee

Glass ceiling - Plafond de verre

Français / English


Image by Pexels from Pixabay

Qui sait comment fonctionnent les algorithmes des réseaux sociaux ?


Je ne suis pas un gourou des réseaux sociaux, je comprends les principes de l’intelligence artificielle et les algorithmes. Je sais que beaucoup de gens vous diront à quel point ils ont du succès sur les réseaux sociaux. Ils ont des milliers d’abonnés et ont créé une énorme liste de diffusion. Ils savent comment s’y prendre, et ils vous diront comment ils l’ont fait. Pour découvrir leurs secrets, vous devrez payer pour l’information, leurs connaissances et leur expertise. Les réseaux sociaux évoluent et progressent si rapidement que la façon dont quelqu’un est parti de zéro pour atteindre un nombre incroyable d’abonnés aurait pu fonctionner quand ils l’ont fait (par exemple, s’ils ont commencé il y a 3 à 5 ans), mais cela ne signifie pas que cela fonctionnera aussi bien maintenant. Si vous payez pour que quelqu’un révèle sa stratégie (astuces) sur les réseaux sociaux, trouvez quelqu’un qui peut vous fournir de bons conseils et, plus important encore, qui peut également vous soutenir en cours de route. Je ne vais pas vous dire comment parce que je ne connais toujours pas la réponse et ce qui fonctionne pour moi pourrait ne pas fonctionner pour vous. Cependant, je sais que la recette de base pour réussir comprend des essais et des erreurs, de la persévérance et, oui, une (grosse) pincée de chance.


Je n’utilise pas vraiment les réseaux sociaux pour ma vie personnelle, mais je crois que c’est un mal nécessaire lorsque vous avez besoin de vous ouvrir sur le reste du monde. Cela demande tellement de temps, d’efforts et d’énergie que vous vous demandez souvent si cela en vaut la peine. Vous avez fréquemment l’impression de ne pas valoir grand-chose. Les réseaux sociaux font ressortir l’imposteur qui se cache dans la profondeur de votre âme — en fait, pour la plupart des gens créatifs, il a tendance à être très près de la surface, prêt à apparaître à chaque instant. Les réseaux sociaux n’aident pas à freiner sa faim. C’est alors que les pépites du doute font surface : pourquoi est-ce que tout le monde reçoit des « j’aime » et ce n’est pas mon cas ? Pourquoi tout le monde est-il remarqué et pas moi ? Décourageant, n’est-ce pas ? Pourquoi continuer ? Rien ne fonctionne… sauf la patience.


Image by Peace with Love from Pixabay

Comme l’algorithme est sous le contrôle de l’IA qui se nourrit d’une énorme quantité de données, il change et évolue continuellement. Je ne suis même pas sûr que les programmeurs connaissent toutes les subtilités de l’algorithme. Pas d’alarmisme ici, pas de science-fiction, c’est juste les faits de la vie… ou devrais-je dire de la vie artificielle. L’algorithme a son propre esprit. Ce ne sont pas les grands patrons des plateformes qui décident quel « post » sera vu, mais le système. Bien que l’algorithme gère toutes les activités, c’est toujours un enfant IA. Il a été créé et éduqué (élevé) par des personnes qui doivent assumer la responsabilité de son comportement. N’ouvrons pas cette boîte de Pandore !


Le succès sur les réseaux sociaux ne vient pas du jour au lendemain (sauf en de rares occasions). Il se produit au cours de mois de succès et d’échecs ; c’est une lente progression pour augmenter votre portée et gagner de nouveaux adeptes. Cependant, organiquement, il augmente jusqu’à ce qu’il semble atteindre un plafond. Au cours des derniers mois, quels que soient le moment et le contenu que je publie, l’article atteint le même nombre de personnes, génère le même nombre de « j’aime » et d’abonnés. Bien que les choses soient lentes, je m’en tiens aux règles de base :

1. Je publie régulièrement,

2. Un contenu cohérent destiné à mon public,

3. J’aime, commente et suis d’autres profils et

4. je poursuis la conversation avec les gens qui se sont connectés avec moi.


Image by Clker-Free-Vector-Images from Pixabay

Une façon de se faire remarquer est d’attirer l’attention d’un influenceur afin de surfer sur la vague de ses abonnés. J’aimerais être remarqué par un influenceur, mais j’ai une réticence à les chercher. Ne vous méprenez pas, dans mon entreprise, je tends la main à des personnes qui peuvent aider mes clients à mener à terme leurs projets. Cependant, courir après un influenceur juste pour augmenter ma présence sur les réseaux sociaux me donne l’impression de devenir un parasite. En affaires, je donne quelque chose en retour. Sur les réseaux sociaux, qu’ai-je à offrir? C’est là que mes principes éthiques se heurtent à un mur. L’imposteur est au travail. Comment le faire taire?


Lorsque vous contactez l’influenceur, le rapport va dans une direction, mais vous avez donné à l’influenceur quelque chose qu’il aime ; votre travail. À votre tour, vous augmentez vos opportunités d’aider les autres. Les humains sont des créatures sociales. Nous devons nous connecter et partager avec les autres. Les plateformes des réseaux sociaux facilitent l’expansion de votre tribu au-delà de votre entourage immédiat.


Image by Leandro De Carvalho from Pixabay

Bien qu’ils prétendent être libres et démocratiques, en réalité, les réseaux sociaux ne sont ni l’un ni l’autre. Commençons par « démocratiques » parce que je suppose que cela a suscité une réaction de votre part. Je crois en la liberté. Je crois aussi que ma liberté s’arrête quand celle de mon voisin commence. En d’autres termes, la liberté sans respect et sans gentillesse conduit à l’intimidation, à l’autocratie et à l’oppression. Dois-je avoir besoin d’ajouter autre chose ? Les principes démocratiques des réseaux sociaux sont trop souvent abusés par des lâches qui se cachent derrière leur anonymat. Maintenant, je ferme cette boîte.


Vous pouvez utiliser les réseaux sociaux gratuitement, mais une chose que les parents de l’IA ont très bien faite lorsqu’ils ont élevé leur enfant artificiel est de forcer l’algorithme à favoriser le contenu payant. Après tout, les plateformes doivent faire des profits pour plaire à leurs actionnaires. J’ai trouvé une statistique pour vous le démontrer : en regardant l’engagement de publication organique, avec 18 %, nous trouvons TikTok à une extrémité alors qu’Instagram produit moins de 1 % (Social Pilot). Par conséquent, si je veux accroître ma présence virtuelle, il n’y a qu’une seule façon (à moins d’utiliser TikTok) de briser le plafond de verre : je dois payer. En parrainant une publication, je paie pour avoir accès aux données qui identifient les personnes intéressées par le contenu que je partage.


En revanche, payer sans effectuer de recherche devient un gaspillage d’argent, donc identifier votre public est la clé. Pour ce faire, vous devez vous comprendre vous-même parce que ceux qui aimeront ce que vous créez sont comme vous. Je n’en parle pas davantage, car la recherche sera le sujet d’un futur blogue !


Image by Joseph Redfield Nino from Pixabay

J’ai diffusé quelques publicités sur les réseaux sociaux et les résultats étaient conformes au montant d’argent que j’ai dépensé. C’est bien lorsque votre portée augmente de 1 000 fois en quelques jours et que les gens cliquent sur votre lien. La conversion pour acheter ou rejoindre une liste de diffusion est une autre histoire. En ce moment, je paie pour créer de nouvelles connexions afin de construire une image des lecteurs qui partagent mes passions pour la science-fiction et la fantasy, pour les arts et la musique, pour la philosophie, pour l’avenir de la terre et de l’humanité. Essentiellement, les réseaux sociaux sont l’espace virtuel où je peux rencontrer ma tribu mondiale.

Je suis choyée que vous en soyez un membre.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par courriel.

 

Nouvelle gratuite et exclusive afin d'explorer l'univers des Ancilians. Vous découvriez l'aventure tropicale d'Améthyste, Ambroise et Liana lors d'un séjour en Ingébas.

- Cliquez ici-

Après avoir cliqué, il vous suffira de me dire dans quel courriel vous voulez recevoir le lien.

Si vous désirez que je vous aide à développer un concept, c’est avec plaisir que je vous accompagnerai dans un processus de création ou d’innovation (suivez les liens pour en savoir plus et me contacter).

PSST! Si vous désirez en lire plus, vous trouverez la première trilogie de L’Enfant-Gardien sur

amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk

Loudna and the Strings of Time: War of Taar sortira en anglais en juillet 2022.

Bonne semaine!

 

Does anyone know how social media algorithm works?

I’m not a social media guru, I understand the principles behind AI and algorithms and I’m sure many will tell you how successful they are with their social media. They have thousands of followers and created a huge mailing list. They know how to get there, and they will tell you how they did it. To find out their secrets, you will need to pay for the information, their knowledge and expertise. Social media evolves and moves so fast that the way someone manages to start from scratch and reach an incredible number of followers might have worked when they did it (let’s say they started 3–5 years ago), but it doesn’t mean it will work as well now. If you’re paying for someone to reveal their social media strategy (tricks), find someone who can provide you good advice, and, most importantly, who can also support you along the way. I won’t tell you how, because I still don’t know the answer and what works for me might not work for you. However, I know that the basic recipe for success includes trials and errors, persistence and, yes, a (big) pinch of luck.


I don’t really use social media for my personal life, but I believe it’s a necessary evil when you need to reach out to the world. It requires so much time, effort and energy, that you often wonder if it’s worth doing. It frequently makes you feel worthless; it brings out the imposter lurking in the depth of your soul – fair enough, for most creative people, it tends to be very near the surface, ready to burst out at every moment. Social media doesn’t help to curb its hunger. Then the nuggets of doubt bubble to the surface: why is everybody getting ‘likes’ and I don’t? Why is everybody being noticed and I don’t? Disheartening, isn’t it? Why continue? Nothing works. Patience does.


Image by Peace with Love from Pixabay

As the algorithm is driven by artificial intelligence (AI) munching through a huge amount of data, it changes and evolves continuously. I’m not even sure the programmers know all the subtleties of the algorithm any more. No scaremongering here, no sci-fi, it’s just the facts of life … or should I say artificial life. The algorithm has a mind of its own. The big bosses of the platforms don’t decide which post will be seen; the system does. Although the algorithm is in charge, it’s still an AI child. It has been created and educated (raised) by people who must take responsibility for its behaviour. Let’s not open that can of worms!


Success on social media doesn’t come overnight – except in rare occasions – it happens over months of hits and misses; a slow climb to grow your reach and gain new followers. However, organically, it does increase until it seems to get to a ceiling. For the last few months, no matter when and which post I publish, it reaches the same number of people, generates the same number of likes and followers. Although things are slow, I stick to the basic rules:

  • I post regularly,

  • consistent content targeted to my audience,

  • I like, comment and follow other profiles and

  • I keep the conversation going with the people who have connected with me.


Image by Clker-Free-Vector-Images from Pixabay

One way to get noticed is to attract the attention of an influencer, ride their wave of followers. I’d love to be noticed by an influencer, but I have a reluctance to seek them out. Don’t get me wrong, in my business, I reach out to people who can help my client to complete their projects. However, chasing after an influencer just to increase my exposure on social media feels like becoming a parasite. In business, I’m giving something back, on social media, I feel I’m only taking and that’s where my ethical principles hit a wall. The imposter is at work. How can I push him away?


When you reach out to the influencer the connection is going in one direction, but you have given the influencer something they like; your work. In turn, you grow your opportunities to help others. Humans are social creatures. We need to connect and share with others. Social media platform makes it easier to expand beyond your local tribe.


Image by Leandro De Carvalho from Pixabay

Although it claims to be free and democratic, deep down, social media is neither. Let’s start with ‘democratic’ because I assume this has prompted a reaction from you. I believe in freedom. I also believe that my freedom ends when that of my neighbour begins. In other words, freedom without respect and kindness leads to bullying, autocracy and oppression. Should I need to add any more? The democratic principles of social media are too often abused by cowards hiding behind its anonymity. Now, I’m closing this Pandora's box.


You can use social media for free, but one thing the AI’s parents have done very well when they raised their artificial child is to force the algorithm to favour the paid content. After all, the platforms need to make profits to please their shareholders. One simple statistic to make my point: looking at organic post engagement we find at one end TikTok (with 18%) and at the other end, Instagram with less than 1% (Social Pilot). Therefore, if I want to grow my presence, there is only one way – apart from using Tiktok - to break the glass ceiling: I must pay for it. By sponsoring a post, I pay to have access to the data that identifies the people who are interested in the content I’m sharing.


However, paying without doing the research is always a waste of money so, identifying your audience is key. To do that you need to understand yourself because those who will like what you create are like you. I won’t talk about it further because research will be the topic of a future blog!

Image by Joseph Redfield Nino from Pixabay

I’ve run a few ads on social media and the results were in line with the amount of money I spent. It’s nice when your reach increases 1,000-fold in a few days and people click on your link. Conversion to buy or join a mailing list is another story. At the moment, I’m paying to generate new connections so I can build a picture of the readers who share my passions for science fiction and fantasy, for arts and music, for philosophy, for the future of earth and humanity. Essentially, social media is the virtual space where I can meet my global tribe.

I’m so glad you’re part of it.If you have any questions, do not hesitate to contact me by email.
 

Free and exclusive short story to begin your exploration of the universe of the Ancilians. Discover the tropical adventure of Amethyste, Ambroise and Liana on Ingebas.

-Click here-

Once you have clicked, all you need to do is tell me where to send the link.


If you want me to help you develop a concept, I will be happy to accompany you in a creative or innovative process (follow the links to find out more and get in touch).


PSST! Si If you want to read more, find the first trilogy of L’Enfant-Gardien (French Edition) on

amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk


My first English novel: Loudna and the Strings of Time: War of Taar is coming in 2022

Have a great week!


#autoédition #selfpublication #creativeprocess #processuscréatifs #ancilians #quantumfiction #fictionquantique #abalabee #sciencefiction #fantasy #SFFF #flashfiction #microfiction #dystopian #lenfantgardien #loudna


Image by Pexels from Pixabay

Image by Peace with Love from Pixabay

Image by Clker-Free-Vector-Images from Pixabay

Image by Leandro De Carvalho from Pixabay

Image by Joseph Redfield Nino from Pixabay

5 views0 comments

Recent Posts

See All