• abalabee

La voie des mots - The Way of Words


Continuez en français/ Continue in English

Image by/ par B.A. Lavoie

La voie des mots

Je n’ai pas suivi le chemin typique d’une auteure. Je n’ai pas participé à des concours d’écriture. Je n’ai pas envoyé de nouvelles à des magazines. Je n’ai pas présenté de manuscrits à des agents littéraires ou à des maisons d’édition.

Image by Mystic Art Design from Pixabay

En revanche, j’ai beaucoup lu, et je continue à lire les classiques, les modernes et les contemporains dans tous les genres. J’ai beaucoup écrit, tant au cours de ma carrière scientifique que dans mes moments libres, et je n’ai pas l’intention d’arrêter de sitôt. Lorsque j’étudiais à l’université, j’ai suivi des cours de créativité littéraire. J’y ai écrit une nouvelle historique. Alors que je remplissais cahier après cahier de récits, je ne pensais pas que mes idées intéresseraient qui que ce soit. J’avais besoin de comprendre comment les choses fonctionnent, comment le cerveau fonctionne. Je laissais mes mots s’éparpiller sur la voie sans m’inquiéter de leur destination. Ma carrière a suivi la science. Mon passe-temps relevait de la fiction. J’ai décidé d’expérimenter et de connaitre la vie avant de transmettre ma vision au reste du monde.


Image by PublicDomainPictures from Pixabay

Il y a près de 10 ans, j’ai bien cru que j’allais prendre la voie traditionnelle de publication, puisque ma cousine qui cherchait à ajouter des fiction dans sa maison d’édition a beaucoup aimé l’histoire d’Améthyste. J’ai donc travaillé sur le premier livre de cette série, mais, avant que le processus n’ait été complété, sa compagnie a dû fermer, le manuscrit est retourné dans l’éther virtuel de mon ordinateur. C’est alors que ma cousine m’a suggéré d’explorer l’auto-édition. Je dois dire qu’en 2012, je n’ai pas choisi cette option. Je n’avais ni le temps ni les connaissances pour embarquer dans cette aventure. J’ai raté la première occasion de me lancer dans l’auto-édition, une période pleine de promesses, mais durant laquelle les lecteurs montraient peu d’intérêt pour les versions numériques. Aurais-je réussi ? Probablement, mais je ne regrette rien. Ma vie suivait alors une autre voie.


Image by Hans Braxmeier from Pixabay

De nos jours, l’auto-édition s’est transformée en un commerce florissant. Il y a tellement de concurrence qu’il faut être patient, offrir une fiction prenante dans un emballage impeccable. L’indépendance m’attire. J’ai appris les processus d’édition : correction, mise en page, couverture, promos et publicités, stratégie de markéting. J’ai étudié toutes ces étapes qui peaufinent un manuscrit et créent un produit professionnel. Je ne m’assieds pas sur mes lauriers, je continue à développer mes connaissances pour parfaire non seulement mon art narratif, mais aussi celui de la publication.


J’étais écrivaine et je le resterai pour toujours. Toute ma vie, j’ai cherché la raison profonde de ma passion pour les mots. En publiant mon premier roman, je suis devenue auteure. J’ai compris que la voie des mots leur permet de sortir de mon imagination pour commencer une nouvelle aventure dans la tête d’une autre personne.


 

Si vous désirez que je vous aide à développer un concept, c’est avec plaisir que je vous accompagnerai dans un processus de création ou d’innovation (suivez les liens pour en savoir plus et me contacter).


Si vous aimez découvrir ce qui se cache derrière les pages :

inscrivez-vous (vous recevrez en exclusivité une aventure tropicale en Ingébas. Retrouvez la Gardienne de Bharmana avec ses enfants);

suivez-moi sur Facebook (@A.B.Alabee), sur instagram (@brigitte_lavoix);

laissez vos revues (et suivez-moi) sur mes profiles (auteure) de Goodreads et Amazon;

et continuez la conversation !


Si vous désirez en lire plus, vous trouverez mon roman L’Enfant-Gardien 1: Améthyste sur amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk


Bonne semaine!

P.S. Si vous désirez recevoir le lien de mes blogues directement dans votre boite courriel, inscrivez-vous (sign up) sur la page des blogues. Ça vous permettra aussi de laisser vos commentaires !


 

The way of Words

I didn’t follow the typical path of an author. I didn’t participate in writing contests. I didn’t send short stories to magazines. I didn’t show manuscripts to literary agents or publishing houses.

Image by Mystic Art Design from Pixabay

On the other hand, I have read a lot, and I continue to read classic, modern and contemporary fictions in all genres. I’ve written a lot, both in my scientific career and in my spare time, and I don’t intend to stop anytime soon. When I was studying at university, I took courses in literary creativity. I then wrote a historical short story. As I filled notebook after notebook, I didn’t think my ideas would interest anyone. I needed to understand how things work, how the brain works. I let my words scatter across the path without worrying about their destination. My career followed science. My hobby was fiction. I decided to experiment and explore life before presenting my vision to the rest of the world.


Image by PublicDomainPictures from Pixabay

Almost 10 years ago, I thought I was going to take the traditional publishing route, since my cousin who was looking to add fiction to her publishing house fell in love with Amethyste. So I worked on the first book of the series, however, before the process was completed, the company had to close, the manuscript returned to the virtual ether of my computer. That’s when my cousin suggested I explore self-publishing. I must say that in 2012 I didn’t choose this option. I had neither the time nor the knowledge to embark on this venture. I missed the first boat to self-publishing, a period full of promise, but during which readers showed little interest in e-books. Would I have succeeded? Probably, yet I don’t regret anything. My life then followed a different path.


Image by Hans Braxmeier from Pixabay

Nowadays, self-publishing has turned into a thriving business. There is so much competition that you have to be patient, offer a gripping fiction in impeccable packaging. The independence of it attracts me. I learned the publishing process: editing, layout, cover, promos and advertisements, marketing strategy. I studied the steps that refine a manuscript and create a professional product. I don’t sit on my laurels, I continue to develop my knowledge to perfect not only my narrative art, but also that of publishing.


I was a writer and I will remain so forever. All my life, I have been passionate about words and I have been looking for the deep reason why it is so. By publishing my first novel, I became an author. I understood that the way of words allows them to get out of my imagination to start a different adventure in the head of another person.

 

If you want me to help you develop a concept, I will be happy to accompany you in a creative or innovative process (follow the links to find out more and get in touch).


If you like discovering what is hiding behind the pages:

subscribe (You will get an exclusive tropcial adventure in Ingebas with one of the Guardians of Bharmana and her children);

follow me on Facebook (@A.B.Alabee), on instagram (@brigitte_lavoix) ;

Leave your reviews (and follow me) on Goodreads and Amazon;

and continue the conversation!

If you would like to read more, find my French novel L’Enfant-Gardien 1: Améthyste on amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk.

My first English novel: War of Taar is coming in December 2021!

Have a great week!

P.S. If you wish to receive the links to my blogs directly in your inbox, sign up to the blogs. It will also give you the opportunity to comment on them!


#autoédition #selfpublication #creativeprocess #processuscréatifs #ancilians #quantumfiction #fictionquantique #abalabee #sciencefiction #fantasy #SFFF #flashfiction #microfiction


Image by Mystic Art Design from Pixabay

Image by PublicDomainPictures from Pixabay

Image by Hans Braxmeier from Pixabay

6 views0 comments

Recent Posts

See All