• abalabee

"Ce que nous appelons rose / A Rose by any other Name

Updated: Sep 6, 2021

(Roméo et Juliette, W Shakespeare)


Continuez en français / Continue in English

Photo B.A. Lavoie

FRANÇAIS

La semaine dernière, je parlais du genre littéraire, aujourd’hui je discute des noms. Je vous assure que je ne vous donnerai pas une leçon de grammaire. Quelqu’un m’a interrogé sur les prénoms de mes personnages. Pourquoi ai-je choisi des noms familiers (Améthyste) alors que les autres sont inventés ? Pourquoi n’ai-je pas des noms typiques aux différents pays ? Pourquoi les noms ne démontrent-ils pas les classes sociales ?

Depuis mon blogue « Pourquoi », vous savez qu’on ne peut me poser une question sans que je cherche une réponse.


Image by Romana-Anita from Pixabay

1. Pourquoi Améthyste au lieu de Amthryst ?


C’est plus facile à retenir et à prononcer (pour moi et pour vous). J’essaie de rendre les noms plus fluides dans notre langue. Je suis traductrice de leur histoire, mon travail biographique sert à vous rapprocher de leur monde en utilisant des concepts plus semblables au nôtre. Amthryst représente un cristal mauve qui protège le porteur contre la folie. Amthryst devient Améthyste. Et voilà !


Image by Thomas Wolter from Pixabay

2. Pourquoi s’appelle-t-elle Améthyste alors que ses yeux brillent comme des émeraudes ?


Je ne vais pas vous dévoiler tous les secrets des noms, vous trouvez la réponse dans le deuxième livre de l’Enfant-Gardien ! (à paraitre en Juillet 2021)


Image by Karsten Paulick from Pixabay

3. Pourquoi n’ai-je pas des prénoms typiques ?


Cette question s’explique plus difficilement. Je crois que les noms diffèrent pour chacune des cultures, mais pas aussi distinctement que dans notre monde. L’histoire se déroule dans une époque pseudo-post-médiéval, mais contrairement à la Terre, la ségrégation entre les nations n’est pas tant prononcée puisqu’ils ont un ennemi commun : Nomaas. Ainsi, les gens de plusieurs pays ont choisi de vivre en Samony. Les noms typiques de leur origine se transforment. Nous voyons la même chose sur Terre.

Image by Pete Linforth from Pixabay

Parlant de la Terre, nous combattons un ennemi commun depuis plusieurs mois. Cela nous permettra-t-il de détruire les préjudices qui ternissent notre civilisation humaine depuis des millénaires ? Parviendrons-nous à transcender l’injustice qui nous gruge l’âme et le manque de respect qui anéantit nos communautés ?



Image by amypointer from Pixabay

4. Pourquoi les noms ne démontrent-ils pas les différentes classes sociales ?


Sur Granita, le prénom ne les démarque pas, puisque tous les individus ont la même chance de développer leurs talents. Les Granitiens ont des gouvernements féodaux qui offrent différents degrés d'autodétermination aux peuples.

  • L’Alganon et la Desméria gardent des familles royales et des conseils désignés.

  • La Samony est un duché de l’Alganon, mais, depuis le mariage de Guérraré et Liana (Ingébassienne), il est dirigé par un conseil élu.

  • Vous l’avez deviné, l’Ingébas est une démocratie.

  • Vespera est une baronnie de l'Alganon avec un conseil désigné.

  • La Librita possède un système de clans et chaque année, ils en élisent un pour diriger.

  • Le Tagar a une famille royale et un conseil élu.

  • Le Koulab et la Voldra maintiennent des systèmes impériaux et des conseils désignés.

  • Les Elfians vivent en communauté et les ainés se rassemblent pour discuter et prendre les décisions.

Noblesse n’a pas la même connotation que nous lui portons dans notre monde. Les gens reçoivent des titres pour les habiletés. Les grandes familles dites fondatrices gardent les traditions. Elles entrainent les jeunes de toutes les classes pour devenir chevaliers, pour partager la sagesse et accroitre les connaissances dans tous les domaines.

Image B.A. Lavoie

5. Pourquoi préparer des guerriers si les nations ne sont pas belligérantes ?


Depuis la guerre de Taar (à paraitre en 2022), les Granitiens savent que Nomaas et ses guerriers pourpres veulent envahir leur monde. Ils se préparent à toutes les éventualités.


En fait, les noms viennent d’un processus subconscient. Je ne désigne pas les personnages. Ils se présentent et me racontent les événements quantiques de leur vie tels qu’ils les ont observés. Je traduis leurs langues dans la nôtre. Parfois, si j’aime la mélodie de l’un de leurs mots (nom ou autre), je le laisse dans sa forme originelle.


Si vous aimez découvrir ce qui se cache derrière les pages :

inscrivez-vous (vous recevrez en exclusivité une aventure tropicale en Ingébas. Retrouvez la Gardienne de Bharmana avec ses enfants);

suivez-moi sur Facebook (@A.B.Alabee), sur instagram (@brigitte_lavoix);

laissez vos revues (et suivez-moi) sur mes profiles (auteure) de Goodreads et Amazon;

et continuez la conversation !

Si vous désirez en lire plus, vous trouverez mon roman L’Enfant-Gardien 1: Améthyste sur amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk

Bonne semaine!

P.S. Si vous désirez recevoir le lien de mes blogues directement dans votre boite courriel, inscrivez-vous (sign up) sur la page des blogues. Ça vous permettra aussi de laisser vos commentaires !


ENGLISH


Last week, I was discussing literary genre. Today, I will talk about names. I promise I’m not doing a grammar lesson. Someone has asked me questions regarding the names of my characters. Why have I chosen some familiar names (Amethyst) whereas others are invented? Why didn’t I create typical names for the different countries? Why didn’t I identify the social classes with names? Since my ‘Why’ blog, you know I can’t resist finding answers.

Image by Romana-Anita from Pixabay

1. Why Amethyst instead of Amthryst?


Firstly, it’s easier to remember and pronounce (for me and for you). I try to make the names more fluid in our language. I become the translator of their stories. My biographical work consists in brining their world closer to ours by using familiar concepts. Amthryst identifies a mauve crystal that protects from madness. Amthryst turns into Amethyst. Ta-dah!


Image by Thomas Wolter from Pixabay

2. Why is she called Amethyst when her eyes are shining like emeralds?


I won’t divulge all my secrets; you will find the answer in the second book of the Guardian-Child (to be published in 2022).



Image by Karsten Paulick from Pixabay

3. Why are my names not country specific?


This question is harder to answer. I think the names differ for each culture, but the distinction is blurred compared to our world. The story is happening in a pseudo-post-medieval epoch. However, contrary to Earth, segregation between the nations isn’t as pronounced. It happened because they have a common enemy: Nomaas. Therefore, people from many countries chose to live in Samony. The typical names of their birth land transform over time. It’s also occurring on earth.

Image by Pete Linforth from Pixabay

Speaking of Earth, we have been fighting a common enemy for over a year now. Will this allow us to destroy the prejudices that have been tarnishing our human civilisation for millennia? Will we be able to transcend the injustice devouring our souls and the disrespect damaging our communities?



Image by amypointer from Pixabay

4. Why are the name not used to identify different classes?


On Granita first names don’t differentiate classes because all individuals are born with the same opportunity to develop their talents. The Granitiens maintain feudal governments that dominate society with various degrees of self-determination.

  • Alganon and Desmeria keep royal families and nominated councils.

  • Samony is a duchy of Alganon but since the marriage of Guerrare and Liana, it’s governed by an elected council.

  • You guessed it, Ingebas is a democracy.

  • Vespera is a barony of Alganon with a nominated council.

  • Librita is governed by one of the clans, elected yearly.

  • Tagar has a royal family and an elected council

  • Koulab and Voldra have imperial systems and nominated councils

  • Elfians live in communities where the elders gather to discuss and take decisions.

Nobility doesn’t carry the same connotation we give it in our world. Individuals gain titles for their abilities. The founding families keep the traditions. They train young people of all classes to become knights, to share wisdom and increase knowledge in all domains.

Image B.A. Lavoie

5. Why prepare warriors if there isn’t conflicts between nations?


Since the War of Taar (to be published in 2021), the Granitiens know that Nomaas and his purple warriors want to invade their world. They’re preparing for any eventuality.


In fact, the names come from a subconscious process. I don’t name the characters. They introduce themselves and tell me the quantum events of their lives as they have observed them. I translate their language into ours. Sometimes, if I like the melody of one of their words (name or others), I leave it in its original form.


If you like discovering what is hiding behind the pages:

subscribe (You will get an exclusive tropcial adventure in Ingebas with one of the Guardians of Bharmana and her children);

follow me on Facebook (@A.B.Alabee), on instagram (@brigitte_lavoix) ;

Leave your reviews (and follow me) on Goodreads and Amazon;

and continue the conversation!

If you would like to read more, find my French novel L’Enfant-Gardien 1: Améthyste on amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk.

My first English novel: War of Taar is coming in December 2021!

Have a great week!

P.S. If you wish to receive the links to my blogs directly in your inbox, sign up to the blogs. It will also give you the opportunity to comment on them!


Image by Romana-Anita from Pixabay

Image by Thomas Wolter from Pixabay

Image by Karsten Paulick from Pixabay

Image by Pete Linforth from Pixabay

Image by amypointer from Pixabay


#autoédition #selfpublication #creativeprocess #processuscréatifs #ancilians #quantumfiction #fictionquantique #abalabee #sciencefiction #fantasy

7 views0 comments

Recent Posts

See All