• abalabee

L'univers des Ancilians / The Universe of the Ancilians

Updated: Sep 6, 2021

Continuez en français / Continue in English

Image by Garik Barseghyan from Pixabay

FRANÇAIS


Ma cadette m’entend souvent le dire que je n’aime pas qu’on m’épingle une étiquette puisque, dans notre société, elles nous donnent autant d’importance qu’elles créent des barrières. La seule qui pour moi a vraiment de la valeur c’est celle d’être humaine. Quelles sont donc mes étiquettes ? Je suis Canadienne, Québécoise. Je suis épouse, mère, sœur, enfant.

Je suis écrivaine, musicienne, artiste, neuroscientifique, entrepreneure. Tous ces qualificatifs (étiquettes) font de moi l’être humain que je suis et anime mon imaginaire. L’univers des Ancilians, c’est moi. Dans ce blogue, j’explore brièvement son évolution.


Les balbutiements primordiaux

Image by SeppH from Pixabay new born hand

Déjà en 1980-quelque, utilisant un ordinateur moins puissant que ma montre et programmant en langage DOS pour rédiger le texte, je commençais à établir la ligne quantique des enfants de Bharmana. Inspiré par mes désirs d’une société égalitaire, j'explorais alors un monde dans lequel la peur, l’ignorance et l’intolérance n’avaient pas encore érigé de barrières

oppressives. J’imaginais aussi un futur dans lequel nous avons finalement rejeté tous concepts de ségrégation. J’y ai donc inclus la Terre puisque, optimisme oblige, je garde l’espoir que nous vivrons un jour en harmonie.


D’une aventure à l’autre, je découvrais des planètes peuplées d’êtres humains aux caractéristiques étranges. D’où venaient-ils ? Au début, je ne le savais pas. Maintenant, j’ai une petite idée de leurs origines. Est-ce la Terre ? Je vous en glisserai un mot lorsque je parlerai « des humains dans tout ça » (prochain blogue).


Le Big Bang


Image by Gerd Altmann from Pixabay

Je l'ai écrit dans mon premier blogue, le Big Bang m’est venu après la lecture d’un livre sur la physique des univers parallèles : Hyperspace par Michio Kaku. Les principes quantiques expliquent toute la magie dans mes histoires fantastiques. La génétique permet la manipulation des cohésions atomiques; les pouvoirs de superhumains. Les dimensions supérieures servent pour

voyager dans le temps ! À la suite de cette explosion initiale, j’ai découvert les enchevêtrements quantiques qui unissent mes personnages. La Loudna et Améthyste représentent la première manifestation de ces liens atomiques. Au fil des récits, je dévoile plusieurs connexions qui transcendent l’espace et le temps. Comme c’est le cas sur notre petite Terre, toutes les vies dépendent des autres vies.


Les Ancilians

Image by Ioannis Ioannidis from Pixabay

Tout d’abord, ils ne sont pas des dieux. Les Ancilians vivent dans les dimensions supérieures, mais proviennent de nos dimensions qu’ils ont quittées il y a des milliards d’années. J’irais même jusqu’à insinuer qu’ils auraient causé notre big bang… Les Pogenors et les Drakons y habitent et sont, malgré eux, mêlés aux affaires des dimensions inférieures. Seuls les Ancilians qui ont propagé l’espèce humaine à travers la Voie Lactée s’immiscent dans l’évolution de leurs civilisations. Certains interviennent plus que d’autres. C’est le cas de Nomaas et Bharmana. Jumeaux, les plus jeunes de la ligne des bâtisseurs, leurs querelles affectent les humains qu’ils devraient protéger.


Image by B.A. Lavoie, tadoussac Qc

À quoi ressemblent les Ancilians ? Ils prennent l’apparence qui permet aux humains de les accepter ou de les craindre. Dans leur dimension, ils vivent à l’état fondamental d’énergie dualiste de la lumière : à la fois particule et onde. Lorsqu’ils nous visitent, ils projettent leurs ombres tridimensionnelles dans notre monde.


Ce n’est qu’une toute petite fenêtre sur l’univers des Ancilians. Toutes mes histoires qu’elles soient fantastiques (médiévale ou urbaine) ou futuristes se déroulent dans l’univers des Ancilians et obéissent à ses lois de physiques. Ne soyez pas surpris de trouver un Ancilian à Southampton dans ma première fantaisie urbaine (Porcelaine à venir 2021). Ils s’échappent parfois de leur univers pour interférer dans le nôtre. À moins que nous vivions dans le leur…


Si vous aimez découvrir ce qui se cache derrière les pages :

inscrivez-vous (vous recevrez en exclusivité une aventure tropicale en Ingébas. Retrouvez la Gardienne de Bharmana avec ses enfants);

suivez-moi sur Facebook (@A.B.Alabee), sur instagram (@brigitte_lavoix);

laissez vos revues (et suivez-moi) sur mes profiles (auteure) de Goodreads et Amazon;

et continuez la conversation !

Si vous désirez en lire plus, vous trouverez mon roman L’Enfant-Gardien 1: Améthyste sur amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk

Bonne semaine!

P.S. Si vous désirez recevoir le lien de mes blogues directement dans votre boite courriel, inscrivez-vous (sign up) sur la page des blogues. Ça vous permettra aussi de laisser vos commentaires !


ENGLISH


My youngest often hear me say that I don’t like people to stick a label on me. In our society, they give us as much importance as they create barriers. The only one that has any value to me is that of being human. So what are my labels? I’m Canadian, Quebecoise. I’m a wife, a mother, a sister, a daughter. I’m a writer, a musician, an artist, a neuroscientist, an entrepreneur.

All these characteristics make me who I am and animate my imagination. The universe of the Ancilians: it's me. In this blog, I briefly explore its evolution.


The Genesis

Image by SeppH from Pixabay

Already, in 1980 something, using a computer with less power than my watch, I was programming DOS to format the text. Thus started the quantic line of Bharmana’s children. Inspired by my desires of an egalitarian society, I was exploring a world in which fear, ignorance and intolerance hadn’t yet erected oppressive barriers. I was imagining a future in which we had finally rejected all segregation. Therefore, I included Earth because, always optimistic, I hope that one day, we will live in harmony.


From one adventure to the other, I was discovering planets where humans with different and strange characteristics were thriving. Where were they from? At the beginning, I didn’t know. Now, I have an idea of their origin. Is it the Earth? I’ll give you a hint in the next blog: ‘The Humans in all That’.


The Big Bang


Image by Gerd Altmann from Pixabay

As I wrote in my first blog, the Big Bang came to me after reading a book on the physics of parallel universes: hyperspace by Michio Kaku. Quantum physics underlies all magic in my fantasy tales. Genetics explains the manipulation of atomic cohesion, the superhuman powers. The higher dimensions allow time travelling!

Following that initial explosion, I discovered the quantum entanglements. They unite all my characters. Loudna and Amethyste were the first manifestation of these atomic links. Across the adventures, I unveil many connections that transcend space and time. As is the case on our little planet, every life depends on all other lives.


The Ancilians

Image by Ioannis Ioannidis from Pixabay

First, they aren’t gods. The Ancilians live in the higher dimensions but they originate from our dimensions. They have left them trillions of years ago. I would even suggest that they’re responsible for our Big Bang. The Pogenors and the Drakons dwell there too. Against their wishes they’re dragged in the events unfolding in the lower dimensions. Only the Ancilians who have spread humankind across the Milky Way intervene in the evolution of their civilisations. Some get more involved than others. It’s the case of Nomaas and Bharmana. Twins, and the youngest of the Builder’s, their disagreements affect the humans they’re sworn to protect.


Image by B.A. Lavoie, Tadoussac Qc

What do the Ancilians look like? They take the shape that allows humans to accept or fear them. In their dimension, they live in the fundamental dual-energy state of light: both particle and wave. When they visit us, they project their 3D shadows on our world.


It’s just a little window on the universe of the Ancilians. All my stories whether fantastic (medical or urban) or futuristic happen in the universe of the Ancilians and abide by its laws of physics. Don’t be surprised to find an Ancilian in Southampton when you read my first urban fantasy (Porcelain expected by the end of 2021). Sometimes, they escape their universe to interfere in ours … unless we’re living in theirs…


If you like discovering what is hiding behind the pages:

subscribe (You will get an exclusive tropcial adventure in Ingebas with one of the Guardians of Bharmana and her children);

follow me on Facebook (@A.B.Alabee), on instagram (@brigitte_lavoix) ;

Leave your reviews (and follow me) on Goodreads and Amazon;

and continue the conversation!

If you would like to read more, find my French novel L’Enfant-Gardien 1: Améthyste on amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk.

My first English novel: War of Taar is coming in December 2021!

Have a great week!

P.S. If you wish to receive the links to my blogs directly in your inbox, sign up to the blogs. It will also give you the opportunity to comment on them!


Image by Garik Barseghyan from Pixabay

Image by SeppH from Pixabay

Image by Gerd Altmann from Pixabay

Image by Ioannis Ioannidis from Pixabay


#autoédition #selfpublication #creativeprocess #processuscréatifs #ancilians #quantumfiction #fictionquantique #abalabee #sciencefiction #fantasy

8 views0 comments

Recent Posts

See All