• abalabee

The Vicious Circle - Le Cercle Infernal

Updated: Apr 18

Continuez en français / Continue in English

Image by Reto Scheiwiller from Pixabay

Le cercle infernal


Rien dans la vie n’est gratuit. Qu’est-ce que cela a à voir avec le cercle infernal ? Ah! Cette semaine, je fais un retour sur mon parcours d’auteure indépendante. Comment ai-je obtenu l’information dont j’avais besoin ? Que ferais-je différemment ? Quel est la vraie valeur des offres gratuites?


Les trucs gratuits sont un excellent moyen de commencer n’importe quelle aventure :

  • Séance gratuite avec un entraineur sportif = soyons en meilleure santé

  • conseils gratuits = apprenons de nouvelles choses

  • livres gratuits = découvrons un nouvel auteur


Ne vous méprenez pas, j’aime obtenir et offrir des trucs gratuits. Je vais explorer tout ce qui est gratuit avant même d’envisager de l’acheter. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il n’y a pas de reconnaissance sociale de la personne qui offre le service, les conseils ou les biens… ou le livre. Nous voulons tester avant d’acheter, nous voulons que notre choix soit recommandé par quelqu’un en qui nous avons confiance (ou par les avis vérifiés). Mais comment pouvez-vous découvrir quelqu’un qui vient tout juste de commencer?


Je vais parler de mon expérience en tant que nouvelle auteure autopubliée. On m’a conseillé de préparer un récit pour mes lecteurs potentiels. J’ai écrit une nouvelle et je l’offre exclusivement à ceux qui veulent découvrir l’univers des Ancilians. Afin de compléter cette nouvelle, j’ai passé six semaines à préparer les manuscrits (un en anglais, un en français), j'ai fais la couverture, puis j’ai payé des correcteurs pour vérifier les textes. En estimant une moyenne de 0,015 £ par mot, la correction d’une nouvelle de 10 000 mots vaut en elle-même son pesant d’or. On m’a également conseillé de donner mon premier roman numérique pour attirer de nouveaux abonnés. J’étais heureuse de le faire jusqu’à ce que je lise les petits caractères du contrat de distribution. Si je veux offrir gratuitement mes romans numériques, je dois les acheter. Ce n’est pas vraiment un problème. Après tout, ne faut-il pas dépenser de l’argent pour en gagner? En revanche, lorsque vous commencez une carrière d’auteure, vous devez décider où votre argent ajoutera le plus de valeur pour vos lecteurs.


Image by mohamed Hassan from Pixabay

Les lecteurs sont inestimables, donc je veux qu’ils vivent la meilleure expérience quand ils lisent mes livres. Pour ce faire, je veux des histoires engageantes et un contenu aussi peaufiné que possible. Je dépense la majeure partie de mon budget sur les correcteurs, le reste va sur les cours pour améliorer mes compétences et sur les publicités. Je tromperais mes lecteurs si je dépensais tout mon budget pour fournir des livres gratuits à de nouveaux abonnés. Cela dit, mon but est d'offrir (éventuellement) des livres numériques gratuits.


Notez que je paie pour les cours. Lorsque vous cherchez à améliorer vos compétences ou vos connaissances, vous finissez par atteindre une impasse avec les trucs gratuits. Tout le monde vous donne les gros titres. Après quelques mois, vous découvrez qu’ils répètent tous les mêmes choses (bien qu’en utilisant des termes différents). Vous n’obtenez jamais les détails, les petites pépites qui vous permettront d’aller plus loin.


Image by athree23 from Pixabay

Lorsque vous regardez un webinaire, il se termine toujours par une proposition de vente. Ennuyeux, en effet. En revanche, vous vous y attendez. Vous savez que toutes les choses gratuites sont produites pour vous donner un avant-goût du contenu détaillé qui se retrouve dans un cours, un logiciel, une consultation, du mentoring ou du coaching… Pour acquérir toute leur expertise et leurs secrets, vous devez payer. Ils ont dépensé beaucoup d’argent et de temps pour acquérir leurs connaissances. Les trucs gratuits sont leurs façons de vous dire à quel point ils sont bons et à quel point ils savent de quoi ils parlent.


Image by nightowl from Pixabay

On entend souvent dire que nous les choses valent seulement le prix que nous payons. Il est facile de rejeter le contenu gratuit, les livres gratuits comme des entités sans valeur. Cependant, le contenu (ou livre) gratuit coûte de l'argent. L’expert a passé des heures à préparer le contenu et les aspects visuels. Il vous donne également son temps « coûteux ». Lorsque vous obtenez un livre gratuit ou une nouvelle pour rejoindre une liste d’abonnés, il vaut beaucoup plus que les 3,99 £ du prix de détail. Les auteurs vous offrent ce petit cadeau puisque votre intérêt pour ceux que vous choisissez de découvrir et de lire est inestimable.


Image by Maike und Björn Bröskamp from Pixabay

Toutes les informations sur l’auto-édition (gratuites et payantes) que j’ai explorés depuis un an disent toujours la même chose. Ceux qui la présentent l’ont fait, ils savent comment le faire et ils ont des solutions infaillibles. Cependant, lorsque vous partez de zéro, lorsque vous êtes inconnu, vous devrez essayer beaucoup de choses avant de trouver ce qui fonctionne pour vous. Un truc a peut-être été un succès pour M. X qui a commencé il y a 10 ans après avoir acheté les droits de ses livres de son éditeur. Un autre a pu fonctionner pour Mme Y qui y travaille depuis cinq ans. Vous pourriez avoir de la chance et battre tous les records au cours de votre première année, mais chaque voyage est unique. Je suggère malgré tout de suivre les conseils de ceux qui vous ont précédés. En revanche, tant que vous n'avez pas découvert les membres de votre tribu, ces gens qui veulent lire vos histoires, vous aurez du mal à progresser.


Image by papynoun from Pixabay

C’était mon erreur : j’ai écrit avant de trouver ma tribu. Pourtant, on nous dit d’écrire pour trouver sa tribu. C’est un peu de la poule et de l’œuf. Même si vous n’écrivez que dans un seul genre et que vous savez exactement ce que vos lecteurs veulent, vous devrez étudier votre genre pour comprendre votre tribu. J’avoue que je suis toujours à la recherche des membres de ma tribu. Tous vous disent que vous les trouver en les comprenant très bien, mais où les chercher? Comme je dis à mes clients qui sont à la recherche de collaborateurs, il faut aller là où ils se trouvent!


Où sont mes lecteurs?

  • Sur les réseaux sociaux?

Le trafic organique est très lent, il faut donc payer pour les identifier à plus grande échelle.

  • Sur les sites d'écrivains (e.g. Wattpad, Scribophile...)

C’est pourtant un bon endroit pour commencer, non ? Je ne l'ai pas encore fait, mais j'y pense. Chose intéressante, tous les avis (gratuits ou payants) que j'ai reçus ne mentionnent pas de les utiliser pour trouver sa tribu.

  • J’ai alors une question pour les lecteurs qui utilisent les sites d'écrivains: préférez-vous découvrir et lire vos auteurs favoris sur le site gratuit ou envisageriez-vous d’acheter leurs livres ?

  • Et pour les écrivains qui publient sur ces sites: parvenez-vous à convaincre vos lecteurs d'acheter vos livres et de s'abonner à votre liste de distribution?


Image by PublicDomainPictures from Pixabay

Avec le recul, que ferais-je différemment si je devais recommencer ?

  • Je construirais d’abord mon site internet. C’est quelque chose que j’ai fait, en créant du contenu hebdomadaire pour que les gens puissent découvrir l’univers des Ancilians, mes personnages et mes processus créatifs. C’est un site en constante évolution. Je l’améliore au fur et à mesure que je me développe en tant qu’auteure.

  • J’écrirais d'abord la nouvelle, j’en ferais la promotion sur les médias sociaux, j’attirerais les lecteurs. Je l’ai fait après avoir publié mon premier livre. Je n’ai pas beaucoup fait la promotion de la nouvelle, j’ai laissé les choses progresser organiquement. Je souffrais du syndrome de l’imposteur !

  • Je publierais ensuite mon premier roman tout en préparant le deuxième et le troisième. Quand je travaillais sur le livre 1, les livres 2 et 3 étaient déjà rédigés. Il ne me restait qu'à harmoniser le tout pour produire une trilogie cohérente. J'ai donc pu publier 3 livres dans la même année.

  • Je commencerais à faire de la publicité pour mes livres avant qu’ils soient publiés. Je compte uniquement sur la propagation organique dans les médias sociaux et je sais que je vais devoir payer pour trouver d’autres membres de ma tribu.


En fait, quand j’y pense, la séquence de mes activités serait différente. Je n'avais pas toute l'information et j’ai choisi d’agir avant de tout savoir. Construisez-le et ils viendront. N’est-ce pas la prémisse du film Fields of Dreams ? En revanche, si on attend de tout savoir, on ne fait rien.


Image by PublicDomainPictures from Pixabay

Un cygne glissant calmement sur la rivière pagaie à vive allure sous l’eau pour atteindre son but. En d'autres mots, le livre que vous lisez n’est que la pointe de l’iceberg.


Lorsque vous commencez quelque chose de nouveau, vous recherchez l’information gratuites, étudiez les points communs, puis vous choisissez ce que vous pouvez vous permettre de payer et de faire. Une fois que vous entrez dans l’auto-édition, vous êtes tiraillé entre l’écriture, la publication et la vente. Identifiez vos objectifs, fixez votre budget et planifiez les activités en conséquence.


Lorsque vous publiez vous-même, vous entrez dans un cercle infernal :

  • vous devez écrire pour attirer et satisfaire les membres de votre tribu ;

  • vous devez trouver tous les détails de (l’auto) publication et les appliquer de manière professionnelle ;

  • vous devez vendre des livres pour que vos publicités deviennent plus efficace ;

  • vous devez écrire.

  • Quand vous écrivez, vous ne faites rien d’autre : cercle infernal !


Cela dit, malgré ce cercle infernal, j’adore l’auto-édition. Quand quelqu’un me dit qu'une offre gratuite ne vaut rien, ma courte réponse est : en fait, rien dans la vie est gratuit. En finissant, je me permets de faire un parallèle entre la thermodynamique et la publication d'un livre. La première loi de physique thermodynamique stipule que dans un système l’énergie n’est ni créée ni détruite, elle est transformée. Ainsi, les offres gratuites sont créées à partir de l’expertise existante pour être transformées en une relation avec des clients, des utilisateurs ou des lecteurs potentiels. Je suppose que ce ne sont pas tous les trucs gratuits qui en valent la peine, mais comment pouvez-vous découvrir quelque chose de nouveau et de fantastique si vous n'avez pas la chance de l'essayer ?


À la semaine prochaine !


 

Nouvelle gratuite et exclusive afin d'explorer l'univers des Ancilians. Vous découvriez l'aventure tropicale d'Améthyste, Ambroise et Liana lors d'un séjour en Ingébas.

- Cliquez ici-

Après avoir cliqué, il vous suffira de me dire dans quel courriel vous voulez recevoir le lien.

Si vous désirez que je vous aide à développer un concept, c’est avec plaisir que je vous accompagnerai dans un processus de création ou d’innovation (suivez les liens pour en savoir plus et me contacter).

PSST! Si vous désirez en lire plus, vous trouverez la première trilogie de L’Enfant-Gardien sur

amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk

Loudna and the Strings of Time: War of Taar sortira en anglais en juillet 2022.

Bonne semaine!

 

The Vicious Circle


Nothing in life is free. What does it have to do with the vicious circle? Ah! This week, I’m pondering on my author’s journey. How I got the information I needed, what I would do differently and what is a free offer really worth.


The free stuff is a great way to kickstart any journey:

  • Free gym session = let’s get healthier;

  • free advice = let’s learn new things;

  • free books = let’s discover a new author.


Don’t get me wrong I love to get and offer free stuff. I will explore everything that is free before I even consider buying it. This is particularly true when there is no social recognition of the person who offers the service, advice or goods … or book. We want to test before we buy, we want it to be recommended by someone we trust (or by the verified reviews). But what do you do when you’re starting from scratch?


I’m going to talk about my experience as a new self-published author. I was advised to prepare a taster for my potential readers. I wrote a short story and I offer it exclusively to those who reach out to discover the universe of the Ancilians. I spent six weeks preparing the manuscripts (one in English, one in French) then I paid editors to check the language. At an average of £0.015 a word, correcting a 10K word novel itself makes it worth its weight in gold. I was also advised to give away my first ebook to entice new subscribers. I was happy to do it until I read the small prints of my distributor. To do so, I must pay the ebook to give it away. Again, this would be fine, after all, you must spend money to make money, but, when you start as an author, you must decide where your money will add value for your readers.


Image by mohamed Hassan from Pixabay

My readers are invaluable so I want them to get the best experience when they read my books. To do so, I want engaging stories and the content must be as polished as possible. I spend most of my budget on editors, the rest goes on courses to improve my skills and on advertisements. I would be cheating my readers if I spent all my budgets on providing free books. That said, my goal is to (eventually) offer free ebooks.


Note that I pay for courses. When you’re seeking to improve your skills or knowledge, you eventually hit a wall with the free stuff. Everyone gives you the headlines. When you’ve been around, you find out that they all repeat the same things (albeit using different terms). You never get the details, the little nuggets that will allow you to move further.


Image by athree23 from Pixabay

When you watch a webinar, it always ends with a sales pitch. Annoying, yes, but you expect it. You know that all the free stuff comes with its own premium content in a course, a software, a consultant, a mentor, a coach… To gain their full expertise and their secrets, you need to pay. They have spent a lot of money and time to gain their knowledge. The free stuff is their ways of telling you how good they are and how much they know what they’re talking about.


Image by nightowl from Pixabay

We often say that you get what you pay for. It’s easy to discard free content, free books as worthless. However, free content cost money. The expert has spent hours getting it ready and preparing the visuals. They also give you their ‘costly’ time. When you get a free book or a short story to join a mailing list, it’s worth much more than the £3.99 of the retail price. As authors, we offer you this small gift because we know your interest in the author you want to discover and read is priceless.


Image by Maike und Björn Bröskamp from Pixabay

So far, every free and paid self-publishing content I explored have said the same thing: they all tell you that you can do it. They have done it, they know how to do it and they have unfailing solutions. However, when you start from scratch, when you’re unknown, you will have to try and fail many things before you find something that works for you. The solution may have been a success for Mr X who started 10 years ago after buying the rights of his books from his publisher. It might have worked for Mrs Y who has been at it for five years. You might be lucky and smash all records in your first year, but each journey is unique. I would say follow the advice of those who came before you. However, until you have discovered your tribe, those people who want to read your stories, you will struggle.


Image by papynoun from Pixabay

That was my mistake: I wrote before I found my tribe. Yet, you’re told to write to find your tribe. This is a bit of a chicken and egg. Even if you’re writing to a unique genre and you know exactly what your readers want, you will need to study your genre to understand your tribe. I confess that I am still looking for the members of my tribe. All the advice you hear tell you that you will find them by understanding them very well, but where to look for them? As I tell my clients who are looking for collaborators; you go where they dwell.


Where are my readers?

  • On social media?

Organic traffic is very slow, so you have to pay to identify them on a larger scale.

  • On writers' websites (e.g. Wattpad, Scribophile...)

But it's a good place to start, isn't it? I haven't done it, but I'm thinking about it. Interestingly, none of the (free and paid) advice I found mention using them to find my tribe.

  • I then have a question for readers who use writers' sites: would you rather discover and read your favorite authors on the free site or would you consider buying their books?

  • And for writers who publish on these sites: did you manage to convince your readers to buy your books and subscribe to your email list?


Image by PublicDomainPictures from Pixabay

With hindsight, what would I do differently if I were to start again?

  • I would build my website. This is something I did, creating weekly content so people could discover the Universe of the Ancilians, my characters and my creative processes. It’s a constantly evolving space that changes as I grow as an author.

  • I would write the short story first, promote it on social media, attract readers. I did it after I published my first book. I didn’t promote the short story much, hoped for the best. I suffered from the imposter syndrome!

  • I would then publish my first novel whilst getting the second and third ready. When I worked on book 1, books 2 and 3 were already drafted. All I needed to do was to complete the story edit to produce a coherent trilogy. Therefore, I was able to publish 3 books in the same year.

  • I would start advertising my book before it's published. I rely solely on organic reach on social media and I know I will have to pay to find other members of my tribe.

In fact, when I think about it, I would change the sequence of my activities. When I began, I didn't have all the information and I chose to act before I knew everything. Build it and they will come. Isn’t this the premise for the movie Fields of Dreams? Yet, if we wait until we know everything, we do nothing.


Image by PublicDomainPictures from Pixabay

As a swan gliding on the river, keep calm and paddle like mad underwater. In other words, the book you're reading is but the tip of the iceberg.


When you’re starting something new, you search the free stuff, study the headlines, start looking at what you can afford to pay and do. Once you enter self-publishing, you’re torn between writing, publishing and selling. Set your goals, your budget and balance your activities accordingly.


When you self-publish, you enter a vicious circle:

  • you need to write to attract and nurture the members of your tribe;

  • you need to find the ins and out of (self) publishing and apply them professionally;

  • you need to sell books so your advert gain more momentum;

  • you need to write.

  • When you write, you’re not doing anything else: vicious circle!


That said, despite this infernal circle, I love self-publishing. When someone tells me that a free offer is worthless, my short answer is: in fact, nothing in life is free. To conclude, I will draw a parallel between thermodynamics and the publication of a book. The first law of thermodynamics states that, in a system, energy is neither created nor destroyed, it is transformed. Thus, free offers are created from existing expertise to be transformed into a relationship with customers, users or potential readers. I guess not all the free stuff is worth it, but how can you discover something new and wonderful if you don't get a chance to try it?


See you next week !

 

Free and exclusive short story to begin your exploration of the universe of the Ancilians. Discover the tropical adventure of Amethyste, Ambroise and Liana on Ingebas.

-Click here-

Once you have clicked, all you need to do is tell me where to send the link.


If you want me to help you develop a concept, I will be happy to accompany you in a creative or innovative process (follow the links to find out more and get in touch).


PSST! Si If you want to read more, find the first trilogy of L’Enfant-Gardien (French Edition) on

amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk


My first English novel: Loudna and the Strings of Time: War of Taar is coming in 2022

Have a great week!

 

#autoédition #selfpublication #creativeprocess #processuscréatifs #ancilians #quantumfiction #fictionquantique #abalabee #sciencefiction #fantasy #SFFF #lenfantgardien #loudna


Image by Reto Scheiwiller from Pixabay

Image by mohamed Hassan from Pixabay

Image by athree23 from Pixabay

Image by nightowl from Pixabay

Image by Maike und Björn Bröskamp from Pixabay

Image by papynoun from Pixabay

Image by PublicDomainPictures from Pixabay

5 views0 comments

Recent Posts

See All