top of page

At Sea / En mer

Updated: Mar 3

Unpublished Scene/ Une scène inédite

sailing away to safety
Image by Joe from Pixabay

La semaine dernière, j’ai été inspirée par un conte de fées des frères Grimm. Cette semaine, j’ai déniché un événement quantique de Tessey qui n’a pas été utilisé dans L’Enfant-Gardien 3. Tessey échappe aux pirates avec Améthyste, ils naviguent maintenant vers un lieu sûr.


En mer

Scène inédite par A.B. Alabee


Un bol et une tasse dans ses mains, elle gambade sur le pont sans perdre l’équilibre. Ma chemise flotte autour d’elle comme une tente sans piquets. Il est difficile de croire qu’elle n’a navigué que sur un lac. Alors qu’elle pose la nourriture à côté de moi, son rire me remplit de joie et d’espoir. Nous avons suivi la côte et les eaux peu profondes pour échapper aux pirates et je suis tellement soulagé que nous nous trouvions enfin au-delà de la baie de Kilkoa. Derrière nous, la ville impériale de Koulab se baigne dans la lumière du petit matin. Sa plage blanche et ses bâtiments opalescents reflètent les teintes roses de l’aube. Ses dômes d’argent dans des arcs concentriques se dressent du port aux falaises comme un arc-en-ciel. Nous devons maintenant rejoindre les eaux profondes du chenal principal pour atteindre Centanos à la pointe sud de Tagar.


« Laisse-moi prendre le relais, suggère-t-elle. Tu dois être affamé et fatigué. Je ne pouvais trouver que des biscuits séchés pour faire la bouillie, mais j’ai de nouveau préparé du thé sucré. »


Avant même que j’acquiesce, elle saute devant moi et glisse ses mains sur les miennes pour saisir la barre. Son toucher me donne des frissons.


Elle fronce les sourcils :

« As-tu froid ? Je vais te rendre ta chemise. »

« Je vais bien. »


Je boutonne mon veston puis m’accroupis à ses pieds. La tasse réchauffe mes mains alors que je fixe le liquide ambre foncé avant de laisser sa chaleur douce-amère m’apaiser. Je ne comprends pas pourquoi je réagis si fortement, mais cela a commencé quand nos chemins se sont croisés dans la forêt desmérienne. J’ai désobéi aux ordres pour la suivre, elle et son ravisseur. J’ai sauté sur le bateau des pirates pour la secourir. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle les attaque. Elle aurait pu s’échapper. Au lieu de cela, elle a décidé de se rendre afin de me sauver.


Bien que notre déesse Bharmana la protège et m’ait fait jurer de veiller sur elle, je sais que je ne l’abandonnerais jamais. En sa présence, un sentiment extrême d’appartenance bourgeonne dans ma poitrine. Elle est de deux ans ma cadette, à peine sortie de l’enfance, mais elle démontre plus de force que moi. Elle me fascine tant.


Elle penche la tête, tord son visage et plisse les paupières :

« Qu’est-ce que tu manigances ? »

« Rien… Je me questionnais.

« À propos de moi ? »


La chaleur monte sur mes joues. Alors que ma mâchoire tombe, je transforme ma surprise en rire.

Face à cette candeur, comment puis-je mentir ?

« Oui. »

… mais je ne veux pas l’effaroucher avec mes sentiments embrouillés :

« Je pense que tu as déjà navigué sur la mer. »

« Une seule fois et mes cousins tenaient la barre. »

« La mer autour de Magador est turbulente. Je peux imaginer le prince Amo sur un voilier, mais le prince Sédrik vous accompagnait-il vraiment ? »


Elle éclate de rire et les mouettes répondent en de longues railleries colériques. Elle leur lance un coup d’œil, hausse les épaules et, riant toujours, elle ajoute :

« Dans son pantalon de soie pâle et son pourpoint appareillé ? »


Ces mots évoquent l’image du jeune prince dans mon esprit et je me joins à elle pour ennuyer les mouettes. Le bateau tangue, elle perd pied, mais je parviens à la rattraper avant qu’elle n’atterrisse dans ma bouillie. Nos regards se croisent. Dans cet instant, je sens la douleur qui pèse sur son âme, puis un éclat de lumière traverse son désespoir et sa détermination revient. Tout en riant, en me remerciant et en s’excusant, elle se libère de mon étreinte et roule pour se relever.


Elle saisit aussitôt la barre :

« Maintenant, dis-moi dans quelle direction je dois naviguer. »

« Oui ! Oui ! Capitaine ! »


Je pointe du doigt vers l’aiguille de Centanos qui jaillit de la mer sur notre droite. Elle s’incline, pousse la barre et nous faisons une embardée. 


Ce soir, nous n’aurons plus à craindre que les pirates nous retrouvent.


Elle me sourit et hoche la tête comme si elle avait entendu mon commentaire mental. Ma jeune compagne d’infortune est de plus en plus intrigante.





Si votre rêve est d’écrire un livre (de fiction ou non) et que vous trouvez le concept intimidant, il existe des moyens de vous guider tout au long du processus. Vous pouvez lire les blogues des ateliers créatifs pour trouver … ou vous pouvez me contacter pour essayer une séance gratuite de mentoring créatif.


 

Des cadeaux pour mes abonnés...











... Explorez l'univers des Ancilians.


Florilège - Histoires ancilianes volume 1 - Disparaissez dans l'imaginaire passé, présent et futur de l'univers des Ancilians.

ANCILIANS - le magazine de l'esprit créatif



et dites-moi dans quel courriel vous voulez recevoir les liens. En bonus, vous recevrez le mot de passe pour découvrir tous les récits inédits que je publie pour mes abonnés sur la page chatsgris-greycats



 

PSST!

Vous trouverez tous mes livres sur AMAZON


En préparation pour 2024 :

L'Enfant-Gardien 6 : Le Talion

Le diamant, une enquête au féeriaume


Bonne semaine!

 

Last week, I was inspired by one of Brothers Grimm's fairy tales. This week, I rummaged through Tessey’s quantum events. One of them didn’t make it to the published book of L’Enfant-Gardien 3. Tessey and Améthyste are escaping the pirates. They are sailing to safety.


At sea

An unpublished scene by A.B. Alabee


A bowl and a mug in her hands, she skips on the deck; never missing a step. My shirt floats around her like a tent without pegs. It’s hard to believe that she has only sailed on a lake. As she lowers the food next to me, her laugh fills me with joy and hope. We’ve been following the coast and shallow waters to escape the pirates and I’m so relieved we’re finally beyond the bay of Kilkoa. Behind us, the imperial city of Koulab bathes in the early morning light. Its white beach and opalescent buildings reflect the pink hues of dawn. Its silver domes in concentric arrays arch up from the port to the cliffs like a rainbow. We must now join the deep-sea channel to reach Centanos at the southern tip of Tagar.


“Let me take over,” she suggests. “You must be starving and tired. I could only find dried biscuit to make the porridge, but I brewed sweet tea again.”


Before I agree, she jumps in front of me and slides her hands on mine to grip the bar. Her touch sends shivers down my spine.


She frowns:

“Are you cold? I’ll give you your shirt back.”

“I’m fine.”


I button my jacket then squat down at her feet. The cup warms my hands as I stare at the dark amber liquid before letting its bittersweet heat soothe me. I don’t understand why I react so strongly to her, but it began when our paths crossed in the Desmerian forest. I disobeyed orders to follow her and her captor. I jumped on the pirate ship to rescue her. I didn’t expect her to fight them back. She could have escaped. Instead, she decided to give herself up to save me.


Although our Goddess Bharmana shields her and made me swear to protect her, I know I would never abandon her. In her presence, an overwhelming sense of belonging surge in my chest. She’s two years younger, barely out of childhood, yet she shows more strength than me. She’s mesmerizing.


She bends her head, screws her face and squints:

“What are you scheming?”

“Nothing… I’m thinking.”

“About me?”


Heat rises to my cheeks. As my jaw drops, I turn my surprise into a chuckle.

She’s so candid; I can’t lie to her.

“Yes.”

… but I won’t scare her with my confused feelings:

“I think you’ve been sailing on the sea before.”

“Only once and my cousins were at the bar.”

“The sea around Magador is turbulent. I can imagine Prince Amo on a sailboat, but was Prince Sédrik really accompanying you?”


She bursts into laughter and the seagulls reply with angry mewing. She glances up, shrugs then, still giggling, she adds:

“In his pale silk pants and matching pourpoint?”


Those words conjure up the image of the young prince in my mind and I join her to annoy the seagulls. The boat lurches, she loses her footing, yet I manage to catch her before she lands in my porridge. Our eyes lock for an instant. I feel the pain weighing on her soul, then a sliver of light crosses her despair and her determination returns. Laughing, thanking me and apologizing at the same time, she untangles her arms and legs from my embrace to roll away from me and stand.


A leap later, she grabs the bar:

“Now, tell me in which direction I should point our vessel.”

“Aye! Aye! Captain!”


I stretch my finger towards Centanos’s Needle rising from the sea to our right. She bows, shifts the bar and we swerve back on track.


Tonight, we won’t have to worry about the pirates finding us.


She smiles at me and nods as if she heard my mental comment. My young companion in misfortune is becoming more and more intriguing.



If you want to write a book (nonfiction or novel) and you find the concept daunting, there are ways to guide you throughout the process. My creative workshops will give you some tricks … or you can reach out to me to try a free session of creative mentoring.



 

Gifts for my subscribers...











Explore the Ancilian's universe.


Anthology - Ancilian's Stories volume 1 - Disappear in the past, present and future of the Ancilian's universe.

ANCILIANS - The Creative Spirit Magazine




... and let me know in which email you would like to receive the link. As a bonus, I will send you the password to access the exclusive stories I publish for my subscribers on the chatsgris-greycats page.


 

PSST!


You can find all my books on AMAZON


Coming in 2024

Obsession, a Guardian-child chronicle

Loudna Between Leaps: Shipwreck, a Quantum Warrior chronicle

The Diamond, an investigation in Fairydom


Have a great week!





Image by Joe from Pixabay

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page