• abalabee

Backstory/Flashback - Le passé/Retour en arrière

Updated: Apr 18

Continuez en français / Continue in English

Image by David Mark from Pixabay

Le passé vs. retour en arrière


Je planifiais un blogue sur le premier sujet puis sur l’autre. Cependant, j’ai choisi de discuter du passé et des retours en arrière ensemble parce qu’ils sont les deux faces d’une même médaille. Je n’ai pas étudié la littérature (ou si brièvement). Par conséquent, je ne peux pas prétendre vous donner des principes théoriques. Pour moi, la distinction est simple : alors que le ‘passé’ est implicite dans tout ce que j’écris sur mes personnages, leurs environnements et leurs buts ; le retour en arrière est explicite, c’est un souvenir actif qui transporte le lecteur et les antagonistes dans un autre temps et un autre lieu. L’astuce consiste à les intégrer subtilement dans l’histoire.


Image by Ann_Milovidova from Pixabay

Je ne possède ni secret ni formule magique et parfois, je me trompe. Cependant, je connais mes personnages, les milieux dans lesquels ils évoluent et les intrigues d’avant en arrière. Je ne planifie pas en tant que tel. Quand je rédige, oui, j’esquisse d’abord un squelette (voir le blogue créativité 2) donc j’ai une idée du voyage, mais je permets aux personnages de me raconter l’histoire. Je reste à l’écoute. Je vais passer des heures à découvrir leur enfance, leur famille et leurs ancêtres (voir le blogue créativité 1). Je comprends alors leurs défauts et leurs forces ; les choses qu’ils ont vécues ; et la façon dont ces événements ont marqué leur personnalité et leurs peurs.



Image by beate bachmann from Pixabay

J’étudie l’histoire des villes, des pays, des continents, des planètes : leurs situations socio-économiques et politiques, leur morale, leur éthique et leur droit, leur philosophie et leur religion. Je sais combien de temps est nécessaire pour se déplacer d’un endroit à l’autre à pied, à cheval, en calèche, en voiture, en bateau, en avion, en train et par tout autre moyen de transport. Je vais découvrir la durée d’une seconde, d’une minute, d’une heure, d’un jour, d’une semaine, d’un mois, d’un an. Je vais compter le nombre de lunes et de planètes en orbite autour du même système solaire. Je vais déterminer la taille de la population, effectuer des recherches sur leurs technologies, comprendre les lois de la physique qui régit l’espace et le temps dans lequel ils ont évolué.


Image by/par B.A. Lavoie

Sans tout cela, l’univers du livre est plat. Cela dit, je n’écris pas tout sur des cartes ou dans des fichiers informatiques. Je préserve les détails dans les souvenirs que j’ai construits depuis des années. Je continue à découvrir de nouvelles choses, de nouveaux personnages et quand je le fais, je les étudie, je les interroge sur leur passé, leurs motivations. Comme pour chaque personnage, je regarde aussi leur avenir. Je vois leur fin et leurs descendants. Comment interagissent-ils avec les autres protagonistes ? Comment changent-ils le monde qui les entoure ?


J’ai créé un univers, donc j’ai dû partir de zéro : une personne à la fois, un endroit, un passé. En racontant leurs histoires, j’ai rencontré d’autres personnes et j’ai recommencé le processus. Qui a fait quoi, où, quand, comment et pourquoi : les cinq piliers de tout événement. Que vous écriviez un roman historique, contemporain ou de science-fiction/fantasy, le ‘passé’ ajoute des dimensions à vos personnages, intrigues et environnements. Le retour en arrière donne vie à un moment clé qui nous aide à mieux les comprendre. Plus vous connaissez les détails, plus le contexte et le contenu deviennent riches pour vos lecteurs. Cela dit, ajouter de l’information pour montrer aux lecteurs ce que vous savez est contre-productif. Si je puis me permettre un conseil en finissant : chaque fois que vous utilisez le ‘passé’ ou des retours en arrière, assurez-vous qu’ils font progresser l’intrigue.

 

Nouvelle gratuite et exclusive afin d'explorer l'univers des Ancilians. Vous découvriez l'aventure tropicale d'Améthyste, Ambroise et Liana lors d'un séjour en Ingébas.

- Cliquez ici-

Après avoir cliqué, il vous suffira de me dire dans quel courriel vous voulez recevoir le lien.

Si vous désirez que je vous aide à développer un concept, c’est avec plaisir que je vous accompagnerai dans un processus de création ou d’innovation (suivez les liens pour en savoir plus et me contacter).

PSST! Si vous désirez en lire plus, vous trouverez la première trilogie de L’Enfant-Gardien sur

amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk

Loudna and the Strings of Time: War of Taar sortira en anglais en juillet 2022.

Bonne semaine!

 

Backstory vs Flashback


I was planning a blog on one topic, then on the other. However, I chose to discuss backstories and flashbacks together because they’re two sides of the same coin. I didn’t study literature (or so briefly). Therefore, I can’t claim to give you academic principles. For me, the distinction is simple: whereas the backstory is implicit in everything I write about my characters, their environment and their goals; the flashback is explicit, it’s a vivid memory that takes the reader and the antagonists to another time and space. The trick is to integrate them seamlessly in your story.


Image by Ann_Milovidova from Pixabay

I don’t have a secret, I don’t have a magic formula and sometimes, I get it wrong. However, I know my characters, the settings and the plots back to front. I’m not a planner as such. When I write, yes, I have sketched a skeleton (see creativity 2 blog) so I have an idea of the journey, but I allow the characters to tell me the story. I’m a listener. I will spend hours finding out about the childhood, the family and the ancestors of my characters (see creativity 1 blog). I will understand their flaws and strengths, what has happened to them as they were growing up and how these events have moulded their personalities and fears.



Image by beate bachmann from Pixabay


I will have studied the history of cities, countries, continents, planets: their socio-economic and political situations, their moral, ethics and law, their philosophy and religion. I will know how long it takes to travel from one place to another on foot, by horse, by carriage, by car, by boat, by plane, by train and by any other means of transportation. I will discover the length of a second, a minute, an hour, a day, a week, a month, a year. I will count the number of moons and the planets orbiting the same solar system. I will determine the size of the population, research their technologies, understand the laws of physics that rules the space and time in which they evolve.


Image by/par B.A. Lavoie

Without all that, the universe of the book is flat. That said, I don’t write it all on cards or in computer files. It’s stored in the memories I have built over many years. I keep discovering new things, new characters and when I do, I study them, question them about their past, their motivations. As for every character, I also look into their future. I see their end and their descendants. How they interact with the other protagonists. How they change the world around them.


I’ve created a universe, so I had to start from scratch: one person at the time, one place, one past. As I wrote about them, I encountered other people and began the process again. Who has done what, where, when, how and why? The five pillars of any event. Whether you’re writing a historical, a contemporary or a science fiction/fantasy novel, the backstories give dimensions to your characters, plots and settings. The flashback brings to life a key moment that helps us to understand them (or the plot) better. The more you know about everything, the richer the context and content for your readers. That said, dumping information for the sake of showing the readers what you know is counterproductive. If I could end with a little advice: whenever you use backstories or flashbacks, check that they help to move the plot forward.

 

Free and exclusive short story to begin your exploration of the universe of the Ancilians. Discover the tropical adventure of Amethyste, Ambroise and Liana on Ingebas.

-Click here-

Once you have clicked, all you need to do is tell me where to send the link.


If you want me to help you develop a concept, I will be happy to accompany you in a creative or innovative process (follow the links to find out more and get in touch).


PSST! Si If you want to read more, find the first trilogy of L’Enfant-Gardien (French Edition) on

amazon.fr

amazon.ca

amazon.com

amazon.co.uk


My first English novel: Loudna and the Strings of Time: War of Taar is coming in 2022

Have a great week!

 

#autoédition #selfpublication #creativeprocess #processuscréatifs #ancilians #quantumfiction #fictionquantique #abalabee #sciencefiction #fantasy #SFFF #lenfantgardien #loudna


Image by David Mark from Pixabay

Image by Ann_Milovidova from Pixabay

Image by beate bachmann from Pixabay

3 views0 comments

Recent Posts

See All