top of page

Valentine's Day Interview / Entrevue de la Saint-Valentin

Thought/ Pensée

sailing away to safety
Image by 5921373 from Pixabay

La semaine dernière, j’ai rapporté un événement quantique inédit. Cette semaine, je partage ce que je pense de l’amour dans une entrevue fictive.


L’entrevue de la Saint-Valentin

par A.B. Alabee


La journaliste :

Qu’est-ce que l’amour ?

La désenchantée :

L’amour est une maladie du cerveau, un pépin dans notre évolution, une monstruosité qui a causé la souffrance, la douleur, la mort et la guerre tout au long de l’histoire.

La poète :

Le mystère de l’amour inspire la muse.

La réaliste :

L’amour est une série de processus physiologiques dont dépend la survie de notre espèce.

La biochimiste :

L’amour est une poussée d’hormones dans le cerveau qui s’apparente à celles produites par la récompense et la dépendance.

La neuroscientifique :

L’amour provient d’un réseau complexe de neurones qui nous permet de ressentir la luxure, l’attirance et l’attachement.

La visionnaire :

L’amour est une série d’enchevêtrements quantiques.

L’ordinateur :

Je ne comprends pas la question. S’il vous plaît, revenez quand j’aurai atteint l’état conscience.

La dévote :

L’amour est le sacrifice ultime pour votre croyance.

La philosophe :

L’amour, c’est tout ce qui précède, même la réponse de l’ordinateur. Il ne peut pas être éradiqué par une seule intervention sur l’une ou l’autre des voies chimiques ou physiques. Sa nature pseudo-instinctive illustre les processus implicites de notre conscience collective. L’amour est plus grand que la somme de ses parties. L’amour est le moteur de nos passions, exacerbe notre foi, crée un sentiment de communauté, unit la famille et les amis. L’amour libère des produits chimiques, déclenche le flot électrique des neurones, enchevêtre nos atomes. Nous tombons amoureux, mourons pour l’amour, tuons pour l’amour, pleurons pour l’amour. L’amour fait mal. L’amour nous exalte. L’amour nous apaise. L’amour nous unit.

Moi

En cette saison commerciale de l’amour, bonne Saint-Valentin !




Si votre rêve est d’écrire un livre (de fiction ou non) et que vous trouvez le concept intimidant, il existe des moyens de vous guider tout au long du processus. Vous pouvez lire les blogues des ateliers créatifs pour trouver … ou vous pouvez me contacter pour essayer une séance gratuite de mentoring créatif.


 

Des cadeaux pour mes abonnés...











... Explorez l'univers des Ancilians.


Florilège - Histoires ancilianes volume 1 - Disparaissez dans l'imaginaire passé, présent et futur de l'univers des Ancilians.

ANCILIANS - le magazine de l'esprit créatif



et dites-moi dans quel courriel vous voulez recevoir les liens. En bonus, vous recevrez le mot de passe pour découvrir tous les récits inédits que je publie pour mes abonnés sur la page chatsgris-greycats



 

PSST!

Vous trouverez tous mes livres sur AMAZON


Découvrez L'Enfant-Gardien 5 Vengeance.

Le 24 novembre 2023!


Loudna Between Leaps: Shipwreck sortira en anglais bientôt.

Bonne semaine!

 

Last week, I presented an unprecedented quantum event. This week, I’m sharing my thoughts on love in a fictional interview.


The Valentine’s Day Interview

by A.B. Alabee


The reporter:

What is love?

The disenchanted:

Love is a disease of the brain, a glitch in our evolution. A monstrosity that has caused suffering, pain, death and war throughout history.

The poet:

The mystery of love inspires the muse.

The realist:

Love is a series of physiological processes upon which our species’ survival depends.

The biochemist:

Love is a surge of hormones in the brain that are akin to those driven by reward and addiction.

The neuroscientist:

Love arises from a complex network of neurons which allows us to feel lust, attraction and attachment.

The visionary:

Love is a series of quantum entanglements.

The computer:

I don’t understand the question. Please come back when after I have reached consciousness.

The devotee:

Love is the ultimate sacrifice for your belief.

The philosopher:

Love is all of the above – even the computer’s answer. It can’t be eradicated by a single intervention on any of the pathways. Its pseudo-instinctive nature exemplifies the implicit processes of our collective consciousness. Love is larger than the sum of its parts. Love drives our passions, heightens our faith, create a sense of community, unites family and friends. Love releases chemicals, triggers neurons to fire, entangles our atoms. We fall in love, die for love, kill for love, cry for love. Love hurts. Love exalts. Love soothes. Love bounds.

Me

In this commercial season of love, happy Valentine's Day!


If you want to write a book (nonfiction or novel) and you find the concept daunting, there are ways to guide you throughout the process. My creative workshops will give you some tricks … or you can reach out to me to try a free session of creative mentoring.



 

Gifts for my subscribers...











Explore the Ancilian's universe.


Anthology - Ancilian's Stories volume 1 - Disappear in the past, present and future of the Ancilian's universe.

ANCILIANS - The Creative Spirit Magazine




... and let me know in which email you would like to receive the link. As a bonus, I will send you the password to access the exclusive stories I publish for my subscribers on the chatsgris-greycats page.


 

PSST!


You can find all my books on AMAZON



My first English novella: Loudna Between Leaps: Shipwreck is coming soon.


Have a great week!





Image by 5921373 from Pixabay

4 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page